0
Ukraine
Nouvelle aide britannique : 10.000 obus... et 3 Sea King
Nouvelle aide britannique : 10.000 obus... et 3 Sea King
© Royal Navy

| Gaétan Powis 375 mots

Nouvelle aide britannique : 10.000 obus... et 3 Sea King

Cette annonce est importante puisqu'il s'agit officiellement du premier hélicoptère donné à l'Ukraine mais qui n'a pas une origine soviétique ou russe, comme ce fut le cas pour les Mi-8/17 ou encore Hind déjà reçus par l'Ukraine. Les personnels ukrainiens, tant pilotes que mécaniciens, ont été entrainés dans le plus grand secret par des personnels de la Royal Navy. Trois Sea King doivent être livrés et ils devraient être utilisés par les Ukrainiens dans des missions de recherche et de sauvetage.

Le 23 novembre, le ministère anglais de la Défense a annoncé dans un communiqué de presse que le Royaume-Uni prévoyait la livraison de 10.000 obus d'artillerie à l'Ukraine. Cependant, la véritable annonce concerne l'autre livraison : un premier hélicoptère de type Sea King a également été livré en Ukraine. Il ne s'agit bien évidemment pas d'un hélicoptère de combat récent mais cette livraison représente le premier don d'un appareil de confection non-russe à l'Ukraine. Au total, le Royaume-Uni devrait fournir 3 Sea King. Le modèle exact est inconnu mais les hélicoptères ont été annoncés comme étant spécialisés dans les opérations de type SAR (Search And Rescue). Des sources non-officielles annoncent également que la Royal Navy et la Royal Air Force ont utilisé ces hélicoptères, laissant donc à penser que deux modèles différents ont été livrés, mais cette information n'est pas encore vérifiable.

Une chose est sûre : la Royal Navy, dans le plus grand secret, a entrainé pendant six semaines 10 équipages ukrainiens au pilotage et aux missions SAR. Il semblerait que les missions ne concernent en aucun cas les missions CSAR (Combat Search and Rescue). Ce matériel étant fortement différents des habituels appareils de confection soviétique ou russe de type Mi-8/14/17, les Anglais ont également entrainé des personnels et ingénieurs ukrainiens associés à la maintenance de ces hélicoptères.

Le WS-61 Sea King est une variante du S-61 Sea King de Sikorsky, construite sous licence par Westland au Royaume-Uni. Cet hélicoptère était au départ pensé pour la lutte anti-sous-marine mais a vite été décliné dans des versions de transport moyen, de guet aérien avancé, SAR ou CSAR, etc. Sa version SAR navale a été très fortement appréciée au Royaume-Uni et en Belgique suite à ses nombreuses missions de sauvetage. Il reçoit d'ailleurs le surnom de "Saint-Bernard des mers" en Belgique.

Il se différencie du S-61 par une motorisation composée de deux Rolls-Royce Gnome, au lieu des deux General Elctric T58. Il faut noter que la désignation du Sea King de l'US Navy était SH-3. En plus de son rôle de Pedro sur les porte-avions américains ou de sa capacité à chasser les sous-marins soviétiques durant la guerre froide, le SH-3 est également connu pour son rôle dans la récupération des astronautes américains après leur amerrissage.

Ukraine guerre en ukraine WS-61 Sea King Royaume-Uni Royal Navy Search and Rescue


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité