Neuf morts dans le crash de deux hélicoptères Black Hawk de l'armée américaine
Neuf morts dans le crash de deux hélicoptères Black Hawk de l'armée américaine
© Twitter

publié le 30 mars 2023 à 20:43

461 mots

Neuf morts dans le crash de deux hélicoptères Black Hawk de l'armée américaine

Ce mercredi 29 mars aux Etats-Unis deux hélicoptères Black Hawk de l'armée américaine se sont écrasés entraînant la mort de neuf militaires américains.


Mercredi 29 mars, lors d'une mission d'entraînement nocturne de routine au-dessus du Kentucky, deux hélicoptères en provenance de Fort Campbell se sont écrasés au sol aux alentours de 22h. Les deux aéronefs ont été désignés par les autorités de la base comme des HH-60 Black Hawk appartenant à l'armée américaine. Les débris des deux appareils ont été retrouvés dans un champ, leur chute n’a donc fait aucune victime supplémentaire.Le lieutenant-colonel Anthony Hoefler, un porte-parole de l'armée américaine, a confirmé le décès des neufs militaires américains se trouvant à bord des deux aéronefs durant le crash qui n'a laissé aucun survivant.

Lors du vol, selon les informations rapportées par Reuters, les membres d'équipage utilisaient des lunettes de vision nocturne pour piloter les deux aéronefs qui appartenaient à la 101e division aéroportée de l'armée américaine. L'incident s'est déroulé au-dessus du comté de Trigg, dans le Kentucky à l'Est des Etats-Unis.

Peu d'informations sont actuellement connues sur les circonstances de l’accident. En revanche, selon le général de brigade de l'armée John Lubas, commandant adjoint de la division pour les opérations, une équipe d'enquêteurs sur la sécurité des aéronefs en provenance de Fort Rucker en Alabama devrait arriver sur les lieux dans la journée du jeudi. Ils procéderont alors à l'examen des données présentes sur les ordinateurs de bord, qui remplissent une fonction similaire à celle des boîtes noires des avions commerciaux. Plus de détails devraient donc être disponibles sous peu concernant les causes de ce crash.

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, à quant à lui assuré travailler avec l'armée pour assurer l'ensemble des soins nécessaire aux familles des victimes et d'ajouter, "Mon cœur va aux familles de ces militaires et aux membres de la 101e division aéroportée qui servent courageusement et fièrement notre pays chaque jour". 

30/03/2023 20:43
461 mots

Neuf morts dans le crash de deux hélicoptères Black Hawk de l'armée américaine

Ce mercredi 29 mars aux Etats-Unis deux hélicoptères Black Hawk de l'armée américaine se sont écrasés entraînant la mort de neuf militaires américains.

Neuf morts dans le crash de deux hélicoptères Black Hawk de l'armée américaine
Neuf morts dans le crash de deux hélicoptères Black Hawk de l'armée américaine

Mercredi 29 mars, lors d'une mission d'entraînement nocturne de routine au-dessus du Kentucky, deux hélicoptères en provenance de Fort Campbell se sont écrasés au sol aux alentours de 22h. Les deux aéronefs ont été désignés par les autorités de la base comme des HH-60 Black Hawk appartenant à l'armée américaine. Les débris des deux appareils ont été retrouvés dans un champ, leur chute n’a donc fait aucune victime supplémentaire.Le lieutenant-colonel Anthony Hoefler, un porte-parole de l'armée américaine, a confirmé le décès des neufs militaires américains se trouvant à bord des deux aéronefs durant le crash qui n'a laissé aucun survivant.

Lors du vol, selon les informations rapportées par Reuters, les membres d'équipage utilisaient des lunettes de vision nocturne pour piloter les deux aéronefs qui appartenaient à la 101e division aéroportée de l'armée américaine. L'incident s'est déroulé au-dessus du comté de Trigg, dans le Kentucky à l'Est des Etats-Unis.

Peu d'informations sont actuellement connues sur les circonstances de l’accident. En revanche, selon le général de brigade de l'armée John Lubas, commandant adjoint de la division pour les opérations, une équipe d'enquêteurs sur la sécurité des aéronefs en provenance de Fort Rucker en Alabama devrait arriver sur les lieux dans la journée du jeudi. Ils procéderont alors à l'examen des données présentes sur les ordinateurs de bord, qui remplissent une fonction similaire à celle des boîtes noires des avions commerciaux. Plus de détails devraient donc être disponibles sous peu concernant les causes de ce crash.

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, à quant à lui assuré travailler avec l'armée pour assurer l'ensemble des soins nécessaire aux familles des victimes et d'ajouter, "Mon cœur va aux familles de ces militaires et aux membres de la 101e division aéroportée qui servent courageusement et fièrement notre pays chaque jour". 



Commentaires