0
Communiqués de Presse
La Force maritime d'autodéfense du Japon et l'Agence de défense antimissile font la démonstration d'une nouvelle capacité de défense antimissile
La Force maritime d'autodéfense du Japon et l'Agence de défense antimissile font la démonstration d'une nouvelle capacité de défense antimissile
© Hunini/ commons.wikimedia.org.

| CP 294 mots

La Force maritime d'autodéfense du Japon et l'Agence de défense antimissile font la démonstration d'une nouvelle capacité de défense antimissile

Le Japon intercepte des cibles avec les SM-3® Block IB et SM-3 Block IIA de Raytheon Missiles & Defense.

Lors d'une démonstration ici, la force maritime d'autodéfense du Japon a intercepté avec succès des cibles de missiles balistiques à courte et moyenne portée avec des intercepteurs SM-3® Block IB et SM-3 Block IIA. C'est la première fois qu'un service maritime non américain intercepte des cibles avec les deux variantes d'intercepteurs et c'est la première fois qu'un navire japonais tire des SM-3 Block IIA. La démonstration a été réalisée en partenariat avec la Missile Defense Agency des États-Unis. Les deux types d'intercepteurs sont fabriqués par Raytheon Missiles & Defense, une entreprise de Raytheon Technologies (NYSE : RTX).

"Cette démonstration renforce le fait que les partenaires ont maintenant une plus grande capacité avec la famille d'intercepteurs Standard Missile", a déclaré Tay Fitzgerald, président de Strategic Missile Defense chez Raytheon Missiles & ; Defense. " Les alliés qui utilisent le SM-3 peuvent désormais coopérer plus pleinement avec les États-Unis dans le cadre de missions de défense contre les missiles balistiques. "

L'essai en vol de plusieurs jours au Japon du système d'armes Aegis-07 comprenait des engagements de cibles de missiles balistiques avec le SM-3 et une cible aérienne subsonique de nouvelle génération avec le SM-2 Block IIIB.

En soutien au programme de coopération entre les États-Unis et le Japon, le système d'armes Aegis a été mis en place.Japon SM-3 Block IIA Cooperative Development (SCD) Project, l'industrie japonaise et Raytheon Missiles & Defense ont conçu et construit en coopération la variante SM- 3 Block IIA, l'intercepteur de défense contre les missiles balistiques mer-terre le plus avancé au monde.

Contrairement aux versions antérieures du SM-3, les moteurs de fusée plus grands et les capacités accrues du véhicule de mise à mort du Block IIA permettent une portée et des performances nettement supérieures contre les menaces de missiles avancés.

Raytheon Missiles & Defense Japon Agence de défense antimissile SM-3® Block IB SM-3 Block IIA


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité