L'Ukraine a développé un tout nouveau drone kamikaze équipé d'une turbine d'aéromodélisme
L'Ukraine a développé un tout nouveau drone kamikaze équipé d'une turbine d'aéromodélisme
© Open sources

publié le 09 février 2024 à 17:19

587 mots

L'Ukraine a développé un tout nouveau drone kamikaze équipé d'une turbine d'aéromodélisme

Depuis quelques jours, des images d'épaves d'un nouveau drone ukrainien sont apparues sur les réseaux sociaux. Évolution majeure dans le domaine des drones kamikazes ukrainiens : il est propulsé par une turbine. Celle-ci a pu être identifiée grâce aux images.


Un nouveau drone

Depuis le 7 février, des images de plusieurs épaves de drones ukrainiens peints en noir ont été publiées sur les réseaux sociaux. Il ne s'agit pas de drones Beaver ou encore UJ-22, bien connus pour avoir frappé des cibles à longue distance : c'est un drone jusqu'alors inconnu et propulsé par une turbine, contrairement aux moteurs thermiques ou électriques actionnant une hélice. Concrètement, les Forces armées ukrainiennes détiennent un nouveau drone suicide dans leur inventaire. Aucune information officielle n'est pour l'instant disponibles sur ce nouvel engin sans pilote.

Des images qui parlent

Les images des épaves donnent déjà quelques informations. Il s'agit, de manière globale, d'un drone sans gouverne de profondeur mais bien avec une seule et unique gouverne de direction. L'aile a une forme delta aux bords arrondis et semble être construite en fibre de verre ou matériaux composite sur une structure en bois. Comme expliqué ci-dessus, le véhicule sans pilote est propulsé par une turbine. Il s'agit d'une turbine P400-PRO, un nouveau modèle de turbine développé et produit par l'entreprise JetCat, bien connue des aéromodélistes. Cette turbine existe en trois variantes mais les images du catalogue de JetCat laissent à penser que ce nouveau drone utilise l'une des deux premières variantes listées ci-dessous :

Le prix d'achat de la première variante est connu grâce au site internet de JetCat : 10.950 € (9.201,68 € HTVA). Ce n'est pas le cas pour la seconde variante mais la différence de prix ne devrait pas être grande, au vu des faibles différences techniques entre ces deux turbines. À noter que pour l'instant, les épaves sont toutes peintes en noir mais à voir s'il s'agit d'une couleur généralisée pour ce drone ou si d'autres couleurs sont également utilisées.

Un schéma

Comme démontré dans le dessin de H I Sutton (@CovertShores) ci-dessous, les principales parties du drone sont placées l'une derrière l'autre dans le fuselage de l'engin sans pilote :

  1. ogive à fragmentation d'approximativement 20 kg
  2. un réservoir de carburant
  3. le moteur P400-PRO

H I Sutton a également remarqué la forte ressemblance entre l'ogive découverte sur l'une des épaves du nouveau drone kamikaze ukrainien avec une épave d'un drone kamikaze Beaver, retrouvé sur l'une des plages de la Crimée à la fin de l'année 2023 (publication ci-après). A voir si l'Ukraine commence à unifier certaines parties de ces drones kamikazes afin d'augmenter l'efficacité de la production ?

En revanche, la portée du drone est inconnue, de même que son système de guidage. Toutefois, aucune caméra ou système électro-optique n'est visible sur les images des épaves. Il est donc probable que le drone utilise un système GNSS et/ou un système de navigation inertielle.

Commentaires
user_picture Spock 10/02/2024 06:35

@Gaëtan Powis, une petite erreur s’est glissé dans l’article : il ne s’agit pas d’un drone sans gouverne de profondeur et avec une unique ... gouverne de direction, mais plutôt d’un drone sans gouverne de direction et avec une paire d’élevons, qui sert de gouverne de profondeur et de gauchissement. plus



09/02/2024 17:19
587 mots

L'Ukraine a développé un tout nouveau drone kamikaze équipé d'une turbine d'aéromodélisme

Depuis quelques jours, des images d'épaves d'un nouveau drone ukrainien sont apparues sur les réseaux sociaux. Évolution majeure dans le domaine des drones kamikazes ukrainiens : il est propulsé par une turbine. Celle-ci a pu être identifiée grâce aux images.

L'Ukraine a développé un tout nouveau drone kamikaze équipé d'une turbine d'aéromodélisme
L'Ukraine a développé un tout nouveau drone kamikaze équipé d'une turbine d'aéromodélisme

Un nouveau drone

Depuis le 7 février, des images de plusieurs épaves de drones ukrainiens peints en noir ont été publiées sur les réseaux sociaux. Il ne s'agit pas de drones Beaver ou encore UJ-22, bien connus pour avoir frappé des cibles à longue distance : c'est un drone jusqu'alors inconnu et propulsé par une turbine, contrairement aux moteurs thermiques ou électriques actionnant une hélice. Concrètement, les Forces armées ukrainiennes détiennent un nouveau drone suicide dans leur inventaire. Aucune information officielle n'est pour l'instant disponibles sur ce nouvel engin sans pilote.


10/02/2024 06:35

@Gaëtan Powis, une petite erreur s’est glissé dans l’article : il ne s’agit pas d’un drone sans gouverne de profondeur et avec une unique ...  gouverne de direction, mais plutôt d’un drone sans gouverne de direction et avec une paire d’élevons, qui sert de gouverne de profondeur et de gauchissement. plus


Des images qui parlent

Les images des épaves donnent déjà quelques informations. Il s'agit, de manière globale, d'un drone sans gouverne de profondeur mais bien avec une seule et unique gouverne de direction. L'aile a une forme delta aux bords arrondis et semble être construite en fibre de verre ou matériaux composite sur une structure en bois. Comme expliqué ci-dessus, le véhicule sans pilote est propulsé par une turbine. Il s'agit d'une turbine P400-PRO, un nouveau modèle de turbine développé et produit par l'entreprise JetCat, bien connue des aéromodélistes. Cette turbine existe en trois variantes mais les images du catalogue de JetCat laissent à penser que ce nouveau drone utilise l'une des deux premières variantes listées ci-dessous :

Le prix d'achat de la première variante est connu grâce au site internet de JetCat : 10.950 € (9.201,68 € HTVA). Ce n'est pas le cas pour la seconde variante mais la différence de prix ne devrait pas être grande, au vu des faibles différences techniques entre ces deux turbines. À noter que pour l'instant, les épaves sont toutes peintes en noir mais à voir s'il s'agit d'une couleur généralisée pour ce drone ou si d'autres couleurs sont également utilisées.

Un schéma

Comme démontré dans le dessin de H I Sutton (@CovertShores) ci-dessous, les principales parties du drone sont placées l'une derrière l'autre dans le fuselage de l'engin sans pilote :

  1. ogive à fragmentation d'approximativement 20 kg
  2. un réservoir de carburant
  3. le moteur P400-PRO

H I Sutton a également remarqué la forte ressemblance entre l'ogive découverte sur l'une des épaves du nouveau drone kamikaze ukrainien avec une épave d'un drone kamikaze Beaver, retrouvé sur l'une des plages de la Crimée à la fin de l'année 2023 (publication ci-après). A voir si l'Ukraine commence à unifier certaines parties de ces drones kamikazes afin d'augmenter l'efficacité de la production ?

En revanche, la portée du drone est inconnue, de même que son système de guidage. Toutefois, aucune caméra ou système électro-optique n'est visible sur les images des épaves. Il est donc probable que le drone utilise un système GNSS et/ou un système de navigation inertielle.



Commentaires
10/02/2024 06:35

@Gaëtan Powis, une petite erreur s’est glissé dans l’article : il ne s’agit pas d’un drone sans gouverne de profondeur et avec une unique ... gouverne de direction, mais plutôt d’un drone sans gouverne de direction et avec une paire d’élevons, qui sert de gouverne de profondeur et de gauchissement. plus