0
Défense
L'Iran bombarde un bâtiment du Mossad en Irak
L'Iran bombarde un bâtiment du Mossad en Irak

| Gaétan Powis 333 mots

L'Iran bombarde un bâtiment du Mossad en Irak

L’Iran a tiré une douzaine de missiles Fateh 110 sur un bâtiment en lien avec le Mossad à Irbil, en Irak. C’est une frappe de représailles après le bombardement israélien du 7 mars d'un dépôt de munitions et d'armes non loin de Damas en Syrie. Ce bombardement avait coûté la vie à deux colonels du corps des Gardiens de la révolution islamique.

Israël bombarde un site iranien en Syrie

Le 7 mars vers 5 heure du matin, Israël a tiré des missiles sur un dépôt de munitions et d’armes dans les environs de Damas (Syrie). Ce dépôt est utilisé par les milices iraniennes qui soutiennent le Président syrien Al Assad dans le conflit syrien. Deux colonels du corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) ont été tué dans ce bombardement.

Ce n’est pas la première fois qu’Israël bombarde des positions iraniennes en Syrie : il y a déjà eu 7 attaques depuis le début de l’année et plus d’une centaine depuis le début du conflit syrien en 2011. Ces différentes frappes s’expliquent par la volonté d’Israël à supprimer ou diminuer suffisamment la puissance des forces iraniennes non loin de ses frontières.

Représailles iraniennes

Les représailles ne se sont pas fait attendre : ce dimanche 13 mars, vers 01h10 du matin (heure locale), le CGRI a lancé entre 6 et 12 missiles sol-sol Fateh 110 depuis leur base de la ville de Tabriz (Iran, province de l’Azerbaïdjan oriental). Quelques minutes plus tard et environs 290 km plus loin, plusieurs explosions étaient entendues dans la ville d’Erbil (Irak, province d’Erbil).

Le corps des Gardiens de la révolution islamique a décidé bombarder un site du Mossad présent dans cette ville en représailles à la mort des deux officiers en Syrie. Le bâtiment semblait vide car il n’y aurait eu aucun mort.

Le Fateh 110 est un missile courte portée iranien dont la portée maximale varie entre 300 et 500 km. C’est un missile à étage unique, propulsé par un moteur à carburant solide, guidé et pouvant transporter une charge de 500 kg. Il a été développé en 2001 et serait opérationnel depuis 2004. L’Iran ne serait pas le seul pays à utiliser ce missile car d’après le Center for Strategic and International Studies, le Hezbollah disposerait de plusieurs Fateh 110 (ou la copie syrienne, le M-600) depuis 2007.

Trajet des missiles Fateh 110 iraniens.
Trajet des missiles Fateh 110 iraniens. © Air&Cosmos, Google Earth, Gaétan Powis
Trajet des missiles Fateh 110 iraniens.

Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité