1
Défense
L'Armée de Terre commande 18 CAESAr à Nexter
L'Armée de Terre commande 18 CAESAr à Nexter
© Gaétan Powis

| Gaétan Powis 608 mots

L'Armée de Terre commande 18 CAESAr à Nexter

Suite à la livraison de 18 obusiers automoteurs d'artillerie CAESAr français à l'Ukraine, le ministère des Armées a commandé 18 CAESAr Mk I à Nexter. La DGA et Nexter ont récemment travaillé de concert pour trouver une date de livraison proche tout en ne mettant pas en attente le futur CAESAr Mk II. Ainsi, la première livraison de ces 18 obusiers est attendue pour l'été 2024. Le CAESAr Mk I a déjà démontré son efficacité au sein de l'Armée de Terre sur de nombreux conflits et plus récemment, au sein de l'Armée ukrainienne où ses performances en shoot and scoot semblent très appréciées.

Un besoin de retrouver une pleine capacité

Suite à l'invasion russe du 24 février dernier, la France fait partie des pays soutenant l'Ukraine en fournissant des aides létales et non létales. L'une des aides les plus vues sur les réseaux sociaux se trouve être les 18 obusiers automoteurs d'artillerie CAESAr. Ces 18 pièces ont été prélevées directement sur les stocks de l'Armée de Terre, créant de fait, un certain manque capacitaire. Afin de le résoudre - et comme confirmé dans un communiqué de presse de Nexter - le ministère des Armées, via la Direction générale de l'armement (DGA), a commandé 18 nouveaux CAESAr.

Afin de combler au plus vite ce trou capacitaire (principalement des pièces utilisées pour l'entrainement), Nexter et la DGA ont fait preuve d'une grande réactivité puisque la commande a été notifiée le 13 juillet dernier et les 18 systèmes seront livrés au sein des unités d'artillerie au plus tard pour l'été 2024. La vitesse de livraison s'explique aussi par le choix du modèle puisqu'il ne s'agit pas du futur modèle CAESAr Mk II (en développement) mais bien du CAESAr Mk I, actuellement en service actif au sein de l'Armée de Terre.

Un obusier qui a fait ses preuves

Le Camion Équipé d'un Système d'Artillerie (CAESAr) se caractérise autour de deux points :

  • un obusier de 155 mm/52 calibre d'une grande précision et longue portée : les détails sur sa précision sont encore classés mais pour la portée, en fonction des obus utilisés, le canon peut tirer à +30 km (obus standard) à +50 km (obus propulsé). Il comprend un système de rechargement semi-automatique. Il est combat proven et son efficacité est telle qu'il reste inchangé sur la future version du CAESAr Mk II.
  • une capacité shoot and scoot : en moins de 2 minutes, un CAESAR peut avoir été mis en batterie, avoir tiré 6 coups et s'être remis en route. Par ailleurs, il s'agit de l'obusier le plus léger de sa classe tout en cumulant un moteur puissant : il détient une vitesse de pointe de 90 km/h ou 50 km/h en tout terrain. Ainsi, le CAESAr dispose d'une certaine furtivité sur le terrain et est de fait très difficile à atteindre avec un tir de contre-batterie.
Obusier automoteur d'artillerie de 155 mm CAESAr durant le salon Eurosatory 2022.
Obusier automoteur d'artillerie de 155 mm CAESAr durant le salon Eurosatory 2022. © Gaétan Powis
Obusier automoteur d'artillerie de 155 mm CAESAr durant le salon Eurosatory 2022.

Au moment où ces lignes sont écrites, les unités d'artillerie de l'Armée de Terre disposent de 60 CAESAR, mais ce chiffre reviendrait donc à la normale à l'horizon 2024, avec 76 CAESAr Mk I.

Le châssis de base est un camion 6x6 Sherpa 10 d'Arquus (anciennement Renault). La cabine est blindée et permet le transport des 5 personnels servant la pièce. Entre le canon et la cabine se trouve les divers stocks de charges propulsives et 18 obus. C'est un obusier automoteur projetable facilement via le rail (wagon de transport standard), la mer (barge de débarquement) ou encore par air (avions de transport stratégique comme des C-17, C-5,... et même tactiques, tels que les A400M, C-130,...). Il a montré son agilité et sa précision lors des récents déploiements de l'Armée de Terre, comme l'Afghanistan, le Liban, le Mali et l'Irak. C'est aussi un obusier qui se vend à l'export : Arabie Saoudite, République tchèque (en version 8x8 sur un châssis de camion Tatra),... et tout récemment commandé par la Belgique (Mk II) et la Lituanie (Mk II).

Comme expliqué ci-dessus, le CAESAr Mk II (protection et mobilité accrue) est en train d'être développé et devrait bientôt entrer en service au sein de l'Armée de Terre puisque 109 CAESAr Mk II doivent être mis en service pour 2031 (soit l'achat de 109 obusiers ou alors la commande 33 obusiers neufs et la mise à niveau des 76 autres).

Armée de Terre Nexter obusier CAESAr


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité