3
Défense
Essais de compatibilité entre un A330 MRTT australien et un chasseur F-2 japonais
Essais de compatibilité entre un A330 MRTT australien et un chasseur F-2 japonais
© Australian DoD

| Gaétan Powis 457 mots

Essais de compatibilité entre un A330 MRTT australien et un chasseur F-2 japonais

Durant le mois d'avril, les Australiens et les Japonais ont testé l'interopérabilité du ravitailleur A330 MRTT australien avec un avion de combat F-2. L'Australie et le Japon sont très proches diplomatiquement mais aussi militairement afin de contrer la puissance de plus en plus grande de la Chine dans le Pacifique.

Essais aux ravitaillements

Entre le 4 et le 27 avril, la Royal Australian Air Force (RAAF) et la Japan Air Self-Defense Force (JASDF) se sont exercés aux ravitaillements en vols. Les essais, qualifiés de réussis, ont permis à un Airbus A330 MRTT, KC-30A dans la classification australienne, de ravitailler un avion de combat Mitsubishi F-2. Il s'agissait d'une première pour le F-2, plutôt habitué aux ravitailleurs KC-767J japonais ou autres ravitailleurs de construction américaine. Plusieurs vols ont été effectués dans des conditions différentes afin de confirmer la compatibilité entre les deux appareils. 

Une coopération dans le Pacifique

Le Japon est allié proche de l'Australie dans l’océan Pacifique, comme démontré lors des précédents exercices ou interventions humanitaires :

  • Opération humanitaire au Tonga après l'éruption du volcan sous-marin le 15 janvier 2022.
  • Exercice trilatéral Cape North, à Guam (zone Nord-Ouest du Pacifique, États-Unis), qui a eu lieu entre le 2 et le 18 février 2022 entre les Américains, Australiens et Japonais. Cet exercice avait pour but d'entrainer les armées des trois nations précitées aux opérations d'assistance et de secours en cas de catastrophes.
  • Exercice bilatéral (Japon, Australie) Bushido Guardian du 11 septembre au 8 octobre 2019 ; il s'agit du premier exercice bilatéral entre ces deux États et à consisté à tester et améliorer l'interopérabilité entre les avions de combats de ces deux pays. L'Australie a déployé au sur la base de Chitose (Hokkaido, Japon) six F/A-18A/B, un ravitailleur A330 MRTT, un avion de transport tactique C-130J et un avion de transport stratégique C-17.

Ces deux nations se rapprochent militairement depuis plusieurs années suite aux agissements régionaux de la Chine en mer de Chine du Sud mais aussi (plus récemment) à grande échelle dans le Pacifique. Le rôle des ravitailleurs sur ces grandes étendues d'eau est donc capital: ils peuvent désormais ravitailler l'ensemble des avions de combats japonais (F-35, F-15, F-2).

Les 5+2 A330 MRTT australiens

L'Australie a commandé 5 avions ravitailleurs Airbus A330 MRTT en 2004, pour un montant de 1,1 milliards de dollars. Sur les cinq avions, quatre ont été construits en Australie. Les livraisons ont eu lieues entre 2011 et 2012.

En 2015, le gournement australien s'accorde pour l'achat de deux avions civils pour les transformer et les mettre aux standards des cinq A330 MRTT déjà en service. Ainsi, un ancien A330-203 de Qantas et Jetstar (VH-EBH) a été reconfiguré en ravitailleur par Airbus Defence and Space à Getafe (Madrid, Espagne). Il est arrivé en Australie le 1er septembre 2017 avec le marquage A39-006.

Enfin, un ancien A330 de Qantas (VH-EBI) a également été modifié à Getafe mais celui-ci a, en plus des modification de ravitailleur, reçu une cabine pour le transport de personnels officiels/VIP. L'avion est arrivé en Australie en 2019, avec le marquage A39-007.


Répondre à () :

MARC DELACOUR | 03/05/2022 09:48

Tous les appareils occidentaux (et également russes) utilisent les 2 mêmes systèmes, ils sont donc compatibles. Dire que l'on cherche à tester l'interopérabilité est un abus de langage. Les procédures OTAN et alliés étant les mêmes ,il s'agit juste d'exercices.

JP | 03/05/2022 16:45

(JP). Le Japon a acheté des Boeing KC46 dont une cinquantaine a été produite et qui ne répond toujours pas aux spécifications. C'est le prix à payer pour "déléguer" aux États-Unis sa propre sécurité. L'A330MRTT a été retenu par la plupart des pays à la recherche de ravitailleurs. Les japonais ne peuvent avec cet exercice qu'avoir des etats d'âme quant à leur achat

| 03/05/2022 20:55

Da, tovarish Poutinov.

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité