0
Communiqués de Presse
Emirates termine les tests au sol des moteurs avec du carburant SAF
Emirates termine les tests au sol des moteurs avec du carburant SAF
© Emirates

| CP 781 mots

Emirates termine les tests au sol des moteurs avec du carburant SAF

L'évaluation au sol a permis de comparer de près les performances des différents carburants dans les moteurs, ouvrant ainsi la voie à un vol d'essai expérimental.

Emirates teste ses moteurs GE90 à 100% SAF sur un Boeing 777-300ER

Emirates a terminé avec succès les essais au sol de l'un de ses moteurs GE90 sur un Boeing 777-300ER utilisant 100 % de carburant aviation durable (SAF). L'objectif des essais au sol et de l'analyse est de démontrer la capacité du moteur GE90 à fonctionner avec le mélange spécial 100% SAF sans affecter ses performances, ne nécessitant aucune modification des systèmes de l'avion, ou des procédures de maintenance spéciales sur le Boeing 777-300ER ou le moteur GE90 pour fonctionner. SAF réduit les émissions de carbone sur le cycle de vie du carburant jusqu'à 80%.

Les résultats des essais au sol vont maintenant ouvrir la voie au premier vol d'essai expérimental de la compagnie aérienne utilisant 100% SAF dans un moteur, qui doit décoller cette semaine. Les activités d'essai ont consisté à faire fonctionner un moteur avec 100 % de SAF et l'autre avec du carburéacteur classique pour mieux analyser le comportement et les performances du système de carburant sous chaque type de carburant, comparer les sorties spécifiques de chaque moteur et assurer un fonctionnement sans faille des systèmes de carburant du moteur et de la cellule de l'avion pendant le vol d'essai prévu.

Pendant les essais au sol au centre d'ingénierie ultramoderne d'Emirates à Dubaï, l'avion a d'abord subi ses activités standard de pré-inspection. Ensuite, les essais de fonctionnement stationnaire ont débuté en faisant d'abord fonctionner le groupe auxiliaire de puissance (APU) Honeywell 331-500 sur 100 % de SAF. L'APU a ensuite été mis à pleine charge avec SAF pour démarrer les moteurs. Le moteur gauche a été testé sur toute sa plage de puissance, en utilisant les mêmes réglages que ceux qui seront utilisés pour le vol expérimental. Cela comprenait les réglages de ralenti, de " décollage " et de " montée " pour des durées de profil de vol complètes, à la vitesse et à l'intensité maximales. Les moteurs ont ensuite tourné en régime de croisière pendant 15 minutes. Une fois la simulation terminée, les moteurs ont été refroidis. Les carburants ont été isolés dans des réservoirs séparés afin de maintenir la ségrégation des carburants d'essai. À la fin de l'essai au sol, les données du moteur ont été téléchargées pour examen, comparaison et analyse.

Lors du Dubai Airshow 2021, Emirates, GE Aerospace et Boeing ont signé un protocole d'accord (MoU) visant à développer un programme pour effectuer un vol d'essai utilisant 100 % de SAF sur un Emirates 777-300ER équipé de moteurs GE90.

Emirates et ses partenaires testent du carburant SAF 100%

Emirates a travaillé avec ses partenaires GE Aerospace, Boeing, Honeywell, Neste et Virent  ; Inc, une filiale de Marathon Petroleum Corp tout au long de l'année 2022 sur les essais de mélange de carburant SAF. Les partenaires ont mis au point un mélange présentant les mêmes qualités et caractéristiques de performance que le carburéacteur classique et ont collaboré à l'analyse technique et aux exigences opérationnelles entourant les essais au sol et les activités de vol expérimental. Les résultats de cette initiative permettront d'obtenir des données et des recherches supplémentaires sur les composants des mélanges de carburants synthétiques et les biocarburants, afin de soutenir la normalisation et l'approbation future du SAF 100% drop-in. Après le succès de l'essai sur un moteur, Emirates continuera à développer ces initiatives avec les fabricants de cellules de moteurs et les fournisseurs de SAF dans le but de certifier ces mélanges pour un usage commercial. Actuellement, le SAF est approuvé pour une utilisation dans des mélanges allant jusqu'à 50 % avec du carburéacteur conventionnel.

Emirates soutient l'utilisation de SAF dans l'industrie aérienne

Emirates soutient depuis longtemps les efforts de l'industrie et des gouvernements pour encourager le développement de l'industrie du SAF, et participe régulièrement à des initiatives visant à contribuer au déploiement du SAF. Son premier vol alimenté par de la SAF mélangée à du kérosène a eu lieu en 2017, au départ de l'aéroport O'Hare de Chicago sur un Boeing 777.  Emirates a reçu son premier A380 alimenté par de la SAF en décembre 2020, et a soulevé 32 tonnes de SAF pour ses vols au départ de Stockholm plus tôt cette année-là, avec le soutien du programme d'incitation aux biocarburants de Swedavia. Les vols au départ d'Oslo ont également commencé à fonctionner au SAF.

Emirates fait partie du comité directeur de l'initiative Clean Skies for Tomorrow du Forum économique mondial (WEF), qui vise à promouvoir le déploiement du SAF dans le monde entier. La compagnie aérienne a également contribué aux travaux du gouvernement des Émirats arabes unis sur une feuille de route SAF et à la feuille de route Power-to-Liquids pour les Émirats arabes unis, soutenue par le WEF.


Emirates Sustainable Aviation Fuel General Electric GE90 Boeing Boeing 777-300ER

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité