0
Défense
Crash d'un Mirage 2000-5 à Luxeuil (Haute-Saône)
Crash d'un Mirage 2000-5 à Luxeuil (Haute-Saône)
© Groupe de Chasse 1/2 Cigognes

| Gaétan Powis 235 mots

Crash d'un Mirage 2000-5 à Luxeuil (Haute-Saône)

Un avion de combat Mirage 2000-5 s'est écrasé non loin de sa base aérienne de Luxeuil. Avant de s'éjecter, le pilote a dirigé son appareil vers une zone boisée, limitant les dégâts au sol. Le pilote a été rapidement retrouvé et est indemne.

Le 3 novembre vers 14h45, un Mirage 2000-5 de l'Armée de l'Air et de l'Espace entamait sa phase d'approche et clôturait sa mission d'entrainement. Cependant, à cinq kilomètres au Nord de la base aérienne 116 de Luxeuil-Saint Sauveur (Haute-Saône, France), le pilote a été obligé de s'éjecter. Il a été rapidement retrouvé et est indemne (cfr publication Facebook du 1/2 Cigognes ci-dessous). Comme le veut la procédure, celui-ci a tout de même été placé sous observation médicale.

En ce qui concerne l'avion de combat, le pilote a eu le temps de le diriger vers un massif boisé avant de s'éjecter. La zone du crash a été sécurisée par la gendarmerie et les différents services de secours. En s'écrasant, le Mirage n'a pas engendré de dégâts importants. L'Armée de l'Air et de l'Espace précise également que l'appareil n'était pas armé. Une enquête de sécurité et une enquête judiciaire ont été ouvertes afin de comprendre les raisons de ce crash.

Le Mirage 2000-5 appartenait à l'escadron de chasse 1/2 Cigognes, basé à Luxeuil. L'Armée de l'Air et de l'Espace disposait en janvier 2022 d'environs 28 Mirage 2000-5, spécialisés dans la défense aérienne. Pour rappel, sur les dix dernières années, l'AAE a perdu quatre Mirage 2000-5 :

  • octobre 2012 (décès du pilote, Wang-Tung-Yi, officier d'échange taïwanais)
  • juin 2013 (ingestion aviaire dans le moteur)
  • mai 2014 (cause mécanique)
  • novembre 2022 (trop tôt pour déterminer les causes du crash)

France Armée de l'Air et de l'Espace Mirage 2000-5 crash Luxeuil 1/2 Cigognes avion de combat


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité