2
Communauté A&C
Combien l’Héliport de Paris sauve-t-il de vies ?
Combien l’Héliport de Paris sauve-t-il de vies ?

| Mathieu Vié 608 mots

Combien l’Héliport de Paris sauve-t-il de vies ?

L’Héliport de "Paris - Issy-les-Moulineaux - Valérie André" n’est pas seulement l'unique Héliport urbain de tout l’hexagone, c’est aussi le plus vieux champ d’aviation du monde. Situé juste au sud de Paris, implanté sur la commune d’Issy-les-Moulineaux mais faisant légalement partie de la ville de Paris, cette jolie petite enclave de verdure accueille ces fabuleuses machines volantes que l’on appelle hélicoptères.

L'héliport d'Issy les Moulineaux : pour qui, pour quoi ?

L’Héliport de "Paris - Issy-les-Moulineaux - Valérie André" n’est pas seulement l'unique Héliport urbain de tout l’hexagone, c’est aussi le plus vieux champ d’aviation du monde. Situé juste au sud de Paris, implanté sur la commune d’Issy-les-Moulineaux mais faisant légalement partie de la ville de Paris, cette jolie petite enclave de verdure accueille ces fabuleuses machines volantes que sont les hélicoptères.

Bien sûr, l’Héliport de Paris est une plateforme aéroportuaire utilisable par des vols commerciaux et privés. Plusieurs sociétés et compagnies d’hélicoptères y sont implantées et y génèrent de nombreux mouvements. Et heureusement, car une plateforme aéroportuaire coûte cher : c’est bien sûr de l’espace, il faut l’entretenir et rémunérer les personnes qui y travaillent. Les vols privés et commerciaux qui arrivent ou partent de l’Héliport paient des taxes d’atterrissages qui permettent de faire que cette installation ne coûte pas ou peu d’argent à l’État. Si l’on devait interdire ces vols, la plateforme ne serait plus qu’une charge pour l’État.

Une installation qui sauve des vies

Alors, pourquoi la garder me direz-vous ? Et bien déjà et avant tout parce que l’Héliport de Paris sauve des vies. C’est factuel ! Si l’on se base sur l’année 2019, dernière année « normale » en terme de statistique puisque monsieur Covid s’est invité ces deux dernières années, un total de 9071 mouvements ont été enregistrés sur l’héliport et 3502 d’entre eux ont représenté des vols du service public (SAMU, Sécurité Civile). Cela donne un ratio de 38,6% de vols « Service Public ». Si l’on intègre les transits dans la zone, qui sont gérés par les services ATC de l’Héliport, on arrive à 55%. Il y a aussi de nombreux patients qui sont transférés en hélicoptère puis pris en charge par des ambulances pour être transportés dans les hôpitaux parisiens ne disposant pas d’une hélistation.

L’héliport sauve des vies donc. C’est déjà là une raison indispensable de la présence d’une telle plateforme. Mais l’Héliport permet également aux membres du Gouvernement de se rendre très vite sur les lieux d’une catastrophe, permet de recevoir des Chefs d’États ou des Diplomates étranger avec le standing que l’on est en droit d’attendre d’un pays classé 6ème puissance mondiale. Pour rappel, la grande majorité des mégalopoles de ce monde disposent d’au moins un et souvent de plusieurs héliports.

Il permet aussi à des sociétés et compagnies de créer de l’emploi et de faire travailler plusieurs dizaines de personnes, aux sociétés privées de travailler plus vite et de participer à l’augmentation du PIB français, à des apiculteurs d’installer des abeilles qui vivent dans un environnement vert et calme, et il permet, n’en déplaise à certains, aux petits et grands qui depuis les grilles de la rue Henry Farman admirent les hélicoptères, de rêver.

Un lieu tourné vers l'avenir

A l'heure où toutes les grandes villes commencent à préparer le retour en force de la voilure tournante grâce aux drones-taxis électriques, il est fondamental d'accroître le maillage des vertiports. Dans de nombreuses villes, le développement des ADAVE est perçu comme une opportunité de désenclaver les villes et les communautés ne bénéficiant pas des transports en commun. A Vancouver, décision a même été prise de ne pas construire de nouvelles infrastructures terrestres, les drones devant absorber l'inévitable croissance démographique. Avec un niveau sonore quasi nul et des émissions de CO2 inexistantes, l'héliport d'Issy-les-Moulineaux risque d'avoir bientôt des petits frères dans toute la région. Les résistants qui auront su maintenir le tissu d'aérodromes légué par les anciens sur tout le territoire savent désormais que leurs terrains retrouveront prochainement un dynamisme qu'ils ont parfois perdu depuis des décennies !

Evacuation sanitaire héliportée AÉROPORT héliport


Répondre à () :

| 30/05/2022 16:46

On aurait pu intituler l'article "A quel point l'heliport de Paris dégrade il la santé des riverains ?" Les vols destinés a secourir les populations (moins de 40% du trafic) sont bien sur legitimes. Mais le reste est un pur scandal. Des milions de litres de kérosène consumés pour le plaisir de quelques personnes, des vols touristiques tous les week end avec des nuisances sonores insupportables sur une aire urbaine de plus de 200 000 habitants ! Les effets dramatiques des nuisances sonores sur la santé ne sont plus a démontrer. A quand la suppression des vols privés et de loisir, a minima ! Véritable ineptie que le lobby de l'aviation civile s'évertue a defendre au détriment de tout bon sens.

| 30/05/2022 17:38

PS : Je precise que selon les informations publiées sur linkedin, l'auteur de l'article travaille pour l'entreprise LEONARDO (second groupe industriel italien, un des premiers constructeurs au monde d'hélicoptères civils). Je crois que tout est dit.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité