0
Industrie
Blueberry devient Orizio : nouveaux objectifs et agrandissement du groupe
Blueberry devient Orizio : nouveaux objectifs et agrandissement du groupe
© Orizio

| Gaétan Powis 589 mots

Blueberry devient Orizio : nouveaux objectifs et agrandissement du groupe

Le groupe Blueberry, regroupant la SABCA et Sabena Aerospace, vient de changer de nom suite à l'acquisition de deux filiales de Lufthansa Technik. Dénommé Orizio, ce groupe cherche à diversifier son offre un maximum et comprend notamment de la R&D, de la maintenance d'appareils ou encore du recyclage de pièces aéronautiques.

Orizio group

Le 19 juin 2020, la SABCA et Sabena Aerospace s'étaient regroupées sous le groupe Blueberry, avec le soutien financier de l'État belge. En effet, Dassault avait annoncé en 2019 sa volonté de se séparer de la SABCA, sa filiale en Belgique. La Belgique est donc devenue actionnaire à 49,99% de l'entreprise et Sabena Aerospace à hauteur de 50,01%. Désormais, le groupe Blueberry voit la fin de la pandémie se profiler et cherche à diversifier un peu plus ses activités. Ce changement est acté depuis ce 1er juin 2022, notamment avec un nouveau changement de nom : il s'agit désormais du groupe Orizio.

Parmi la diversification des activités, l'achat de deux filiales étaient déjà en discussion mais depuis ce 1er juin, elle est désormais actée. Il s'agit de deux filiales de Lufthansa Technik :

  • Lufthansa Technik Brussels NV, filiale implantée en Belgique (aéroport de Bruxelles-National et aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud), aux Pays-Bas (aéroport de Maastricht-Aix-la-Chapelle) et en Italie (aéroport international de Milan Malpensa).
  • la filiale Lufthansa Technik Maintenance International, basée à Francfort et chargée de la maintenance légère des lignes, des appareils et d'une assistance générale à ses clients. Elle est implantée en Afrique du Sud (aéroport international Oliver Reginald Tambo et aéroport international du Cap), en Israël (aéroport international David-Ben-Gourion), aux Pays-Bas (aéroport d'Amsterdam-Schiphol), en Roumanie (aéroport international Henri-Coandă et aéroport international de Cluj-Napoca), au Royaume-Uni (aéroport international de Londres-Gatwick) et au Rwanda (aéroport de Kigali).

Désormais, toutes les activités de maintenance et d'ingénieurie sont regroupées au sein de Sabena Aerospace, qui change aussi de nom pour l'occasion, en devenant Sabena Engineering.

De nouveaux objectifs

Ce changement de nom vient aussi avec de nouveaux objectifs. A termes, Orizio veut devenir "[...] le partenaire industriel et d'ingénieurie stratégique le plus important de l'industrie aérospatiale (aviation civile, défense, spatial et drones), tant en matière de maintenance et d’ingénieurie qu'en matière de conception, de production et d'innovation." (communiqué de presse d'Orizio)

Pour résumer les mots du CEO d'Orizio, Stephane Burton, la pandémie de COVID a clairement démontré que les entreprises qui s'étaient concentrées seulement sur la construction d'avions pouvaient elles aussi subir une crise économique. A l'inverse, Orizio a beaucoup plus facilement surmonté la pandémie grâce à l'élargissement de ses activités : en dehors de la construction, elle a maintenu des avions passagers, cargos ou militaires.

Le groupe Orizio cherche aussi à s'impliquer d'un point de vue écologique dans le secteur aérien mais aussi industriel. On peut citer la production de pièces permettant une diminution de l'empreinte carbone des avions ou le recyclage des appareils en fin de vie. A ce propos, Sabena Engineering, en partenariat avec Comet, a remporté l'appel à candidature pour le projet de démantèlement d'avions et de recyclage de matériaux aéronautiques en Région Wallonne.

Du côté de la SABCA, des annonces sont attendues prochainement concernant l'application d'innovations de lanceurs spatiaux dans l'aviation. L'entreprise élargit aussi ses compétences concernant les drones et continue un digitalisation de sa production. La SABCA a semble aussi avoir trouver un accord sur la maintenance des F-16 américains, mettant un terme à une série de rebondissements (voir l'article sur ce sujet). Pour terminer, le groupe Orizio devrait ouvrir à la fin de l'année 2022 l'Orizio Academy. Elle devra permettre, via plusieurs centres de formations, d'encadrer les futurs techniciens du groupe.

Désormais, le groupe Orizio semble détenir de très larges compétences dans l'aéronautique puisqu'il peut gérer la conception, la R&D, les services de maintenance et d'ingénieurie et pour terminer le cycle, le démantèlement et le recyclage de pièces d'avions.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité