0
Aviation Civile
Air France-KLM candidate à la reprise de TAP Air Portugal
Air France-KLM candidate à la reprise de TAP Air Portugal
© Airbus

| Antoine Gardelle 357 mots

Air France-KLM candidate à la reprise de TAP Air Portugal

Le gouvernement portugais souhaite finaliser la reprivatisation de TAP Air Portugal d’ici la fin de l’année.

Air France et Lufthansa : en tête pour le rachat de TAP Air Portugal

Air France- KLM et Lufthansa sont candidats à la reprise de TAP Air Portugal. Des discussions sont en cours avec le gouvernement portugais qui a lancé un processus de reprivatisation de la compagnie aérienne et veut aboutir d'ici la fin de l'année, selon l'hebdomadaire Expresso. Le ministre portugais de l’Infrastructure, Pedro Nuno Santos, n’a pas encore précisé le montant de la participation. Le but du gouvernement portugais serait de vendre plus de la moitié de la compagnie aérienne, certains souhaitent quant à eux vendre l’intégralité de la compagnie TAP Portugal, deux ans après sa re-nationalisation. Lufthansa et TAP Air Portugal font tous deux parties de Star Alliance, ce qui pourrait jouer en faveur du transporteur allemand.

TAP Portugal impacté par la pandémie du COVID-19

La pandémie du COVID-19 a totalement affaibli la compagnie portugaise, et elle a dû être totalement re-nationalisée en urgence en 2020 en échange de l’application d’un plan de restructuration imposé par Bruxelles et dont la conclusion est prévue en 2024. En 2022, malgré l’accroissement du tourisme au Portugal, les comptes de la compagnie aérienne restent dans le rouge, mais ses dettes se sont réduites au deuxième trimestre 2022 à 80,4 millions d’euros contre un peu plus de 128 millions sur la même période en 2021, grâce à une augmentation du nombre de passagers. 

Nationalisation de courte durée

Le gouvernement portugais avait nationalisé TAP Portugal en juin 2020. Auparavant, Lufthansa était intéressée par l’acquisition de la participation de David Neeleman, "gourou" de l'aéronautique mondiale et fondateur de nombreuses compagnies notamment WestJet, JetBlue Airways, Morris Air, Azul Brazilian Airlines, et Breeze Airways. Avec Humberto Pedrosa et Aigle Azur, il possédait 45 % de la TAP Air Portugal. Le gouvernement a finalement acquis une participation de 92% dans TAP. Cependant, il y a environ un an, il envisageait de prendre une participation minoritaire, Lufthansa et Air France-KLM étant en lice. À cette époque, les deux groupes aériens n’étaient pas en mesure d’investir car les réglementations de l’Union européenne (UE) relatives aux bénéficiaires d’aides d’État les en empêchaient, ce qui n’est plus le cas.

TAP Portugal Air France Rachat TAP Air Portugal


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité