0
Aviation légère et d'affaires
Sonaca annonce la fin du S200
Sonaca annonce la fin du S200
© Sonaca

| Gaétan Powis 294 mots

Sonaca annonce la fin du S200

Le groupe Sonaca a décidé d'arrêter le financement de sa filiale Sonaca Aircraft. Basée en Belgique, elle développait et construisait le monomoteur S200. Les 32 employés de la filiale seront réorientés vers d'autres entités du groupe en Belgique.

La fin d'une aventure

Le 23 mai 2022, le Conseil d'administration du groupe Sonaca a décidé d'arrêter la production de son monomoteur S200. La filiale Sonaca Aircraft, responsable de cet avion était déficitaire suite à la pandémie de COVID. Après avoir effectué une étude sur le marché de l'aéronautique de loisir et d'écolage, l'entreprise estimait que la pandémie allait encore impacter ces secteurs jusqu'en 2025. De fait, le niveau de commande allait rester trop faible, empêchant tout augmentation du seuil de rentabilité, actuellement trop bas. Malgré plusieurs tentatives auprès de partenaires stratégiques, aucun accord n'a pu être trouvé.

Le S200

En 2019, Sonaca Aircraft ouvrait un tout nouveau site de production sur l'aérodrome de Temploux (Namur, Belgique). D'une surface de 2.000 m², il est spécialement construit pour l'assemblage des Sonaca S200.

Les caractéristiques de cet appareil sont les suivantes :

  • Monomoteur de 115 Cv (BRP Rotax 914 F Turbo)
  • Hélice à pas fixe
  • Masse maximale au décollage de 750 kg
  • Structure en aluminium
  • Biplace
  • Envergure de 9,15 m et longueur de 7 m
  • Secteur des loisirs ou de l'écolage.

Suite à l'annonce d'hier, le site d'assemblage va donc fermer mais le constructeur aéronautique conservera un faible financement afin de "remplir toutes ses obligations et de faciliter la continuité des activités essentielles aux clients, à savoir les services et l'après-vente." Aucun licenciement n'est annoncé puisque l'entreprise s'engage à réintégrer les personnels de Temploux vers d'autres entités du groupe Sonaca.

Créée en 2016, la filiale Sonaca Aircraft était principalement détenue à hauteur de 60 % par le groupe Sonaca et 32 % par la Société Régionale d'Investissement de Wallonie. Elle avait pour but de développer, certifier et commercialiser un avion d'écolage. Au total, ce sont 57 avions de loisirs ou d'entrainement S200 qui auront été livrés.

 


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité