1
Ukraine
Pas de missile antinavire Blue Spear pour l'Ukraine
Pas de missile antinavire Blue Spear pour l'Ukraine
© Proteus Advanced Systems

| Gaétan Powis 379 mots

Pas de missile antinavire Blue Spear pour l'Ukraine

Plusieurs rumeurs et annonces dans la presse annonçaient une prochaine livraison de missiles antinavires Blue Spear à l'Ukraine. Cependant, le 14 mai dernier, Israël et l'Estonie ont tous deux nié toutes autorisations de livraisons ou livraisons de ces nouveaux missiles à l'Ukraine.

Le dernier missile antinavire israélien

Le Blue Spear 5G a été développé en 2020 par Israel Aerospace Industries et ST Engineering Land System :

  • portée de 290 km
  • radar actif et système de contrôle avancé
  • Beyond Visual Range (BVR)
  • ogive de 150 kg d'explosif
  • moteur à réaction aérobie
  • vitesse subsonique élevée
  • tout temps
  • cibles mobiles ou immobiles
  • déploiement mer-mer ou sol-mer

Une livraison à l'Ukraine ?

Au début du mois de mai, plusieurs journaux ont annoncé une probable livraison de missiles antinavires Blue Spear. Plusieurs pistes penchaient pour une livraison de ce type de missiles par l'Estonie à l'Ukraine. En effet, l'Estonie a commandé un nombre des missiles Blue Spear à Israël. Cependant, le nombre exact de missiles commandés et le calendrier de livraison sont tout deux restés secrets.

Le 14 mai, d'après un article du Jerusalem Post, le Ministre de la Défense israélienne a confirmé qu'Israël n'avait en aucun cas donné l'autorisation à l'Estonie pour la livraison de ces missiles. Par ailleurs, le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) estime que les premières livraisons ne sont attendues qu'en 2023, rendant de fait impossible toute livraison à l'Ukraine par l'Estonie. Enfin, l'Estonie a également nié tout transfert de Blue Spear à l'Ukraine.

Un contexte géopolitique à prendre en compte

Depuis les années 1990, les relations entre Israël et la Russie sont devenues de plus en plus poussées. Par ailleurs, la population israélienne comprend environ 1,2 millions d'immigrants soviétiques et leurs descendants. De plus, environ une douzaine d'oligarques russes détiennent la double nationalité et se sont réfugiés en Israël afin d'échapper aux sanctions économiques. Même pour la Syrie, Israël s'est arrangé avec la Russie pour ne pas subir d'attaques de représailles lors de raids sur des positions iraniennes ou du Hezbollah.

Le 5 mars 2022, un sondage annonçait que 76% des Israéliens semblaient soutenir l'Ukraine dans cette guerre. Le gouvernement a condamné la Russie lors des résolutions de l'Assemblée générale des Nations unies. Toutefois, les liens économiques et sociaux entre Israël et la Russie semblent très développés et la livraison de matériels militaires à l'Ukraine risquerait alors de mettre à mal l'économie israélienne. Israël a tout de même fourni de l'aide humanitaire à l'Ukraine, comme un hôpital de campagne, une centaine de tonnes de matériels médical, du personnel médical, etc.


Répondre à () :

| 16/05/2022 19:29

(JB) On peut espérer que la France et MBDA profiteront de cette opportunité pour livrer des Exocet afin d’empêcher une nouvelle agression russe par un débarquement près d’Odessa qui retarderait la fin de ce conflit et accentuerait encore les souffrances du peuple Ukrainien.

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité