1
Ukraine
Offensive de Kherson : où en est l'Ukraine ?
Offensive de Kherson : où en est l'Ukraine ?
© Antoine Breyne

| Xavier Tytelman 575 mots

Offensive de Kherson : où en est l'Ukraine ?

L'Ukraine proclame depuis plusieurs mois sa volonté de reprendre le sud du pays et notamment la région de Kherson, aboutissant à la contre offensive initiée le 29 août. Si les avancées des premiers jours sont désormais connues, les remontées d'informations restent décalées de plusieurs jours et l'avancée ukrainienne serait plus importante que celle qui peut être prouvée.

La préparation de la zone de Kherson

Depuis plusieurs mois, l'Ukraine annonce son intension de reprendre le sud du pays en commençant par la région de Kherson, sur la rive droite du Dniepr. La Russie a donc progressivement renforcé son dispositif dans la zone, passant de 15 000 à 25 000 hommes, avant que l'Ukraine n'entreprenne la destruction des trois seuls ponts reliant cette zone aux arrières maîtrisés par les Russes.

Une fois les ponts détruits, l'armée Ukrainienne s'est évertuée à attaquer les dépôts de munition de la région au moyen des systèmes lance-missile HIMARS ou de son artillerie, dont les obus Excalibur offrent une portée de près de 50km avec une précision métrique. La carte ci-contre permet de percevoir l'emplacement des bases, dépôts de munitions et centres logistiques russes détruits dans le courant du mois d'août, pour les seules informations accessibles via les partages d'images disponibles sur internet (images d'explosions, conséquences des attaques...).

L'ensemble de la préparation ayant mené à cette offensive est présentée dans la vidéo ci-dessous.

dépots.jpg
dépots.jpg © US War Infographics
dépots.jpg

La contre-offensive ukrainienne sur Kherson

Le 29 août au matin, l'Ukraine lance une contre-attaque d'ampleur sur la quasi-totalité du front. La quantité d'informations remontant du terrain est particulièrement faible au regard de l'activité des autres fronts, où l'armée, les militaires et la population diffusent un grand nombre d'éléments, mais des progressions sont constatées sur au moins 3 régions au moyen d'images permettant une géolocalisation.

La carte ci-dessous permet de percevoir les grandes zones : le bleu clair correspond aux secteurs déja repris depuis le mois d'avril, le bleu vif correspond aux nouvelles avancées confirmées depuis le 29 août. Quelques images géolocalisées sont également présentées, permettant de distinguer l'avancée datée. La remontée d'information de terrain est cependant décalée de plusieurs jours, et les témoignages de combats sans images provenant des habitants des villes de la région permettent de penser que les progrès ukrainiens sont plus importants que ceux présentés sur ces cartes, qui seront amenées à évoluer.

Carte_UKR_Sud.jpg
Carte de la contre-offensive ukrainienne dans la région de Kherson © Antoine Breyne
Carte_UKR_Sud.jpg

L'objectif ultime des Ukrainiens semble donc bien d'épuiser les forces russes présentes dans la zone, en maintenant une confrontation de haute intensité tout en interdisant leur réapprovisionnement en équipements, vivres, munitions ou carburant, amenant ultimement à un effondrement des forces locales. La forte présence de la défense aérienne ukrainienne fournie par ses alliés dans la zone semble par ailleurs interdire tout soutien aérien aux forces russes engagées, tandis que la destruction des systèmes russes se multiplient, dont un S400 présent sur la rive gauche du Dniepr.

Les quelques vidéos et images ci-dessous font partie des localités présentées sur la carte.

Point sur l'offensive de Kharkiv

Dans le même temps, une deuxième offensive importante et ayant donné des résultats encore plus importants a été lancée dans le nord-est de l'Ukraine, dans la région de Kharkiv - Izium. Cette zone fera l'objet d'un article spécifique dans les prochains jours.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité