2
Défense
Le remplacement d'Air Force One accumule les retards
Le remplacement d'Air Force One accumule les retards
© USAF

| Gaétan Powis 301 mots

Le remplacement d'Air Force One accumule les retards

Le premier VC-25B, futur remplaçant des VC-25A (Air Force One), basé sur la dernière génération du Boeing 747, a accumulé une série de retards atteignant désormais 17 mois. L'US Air Force cherche à réviser le calendrier du développement afin de réduire ces premiers délais et empêcher que d'autres ne surviennent.

Le besoin de remplacer un avion vieillissant

Le 16 mai 2016, l'USAF annonçait que Boeing allait commencer les travaux préliminaires nécessaires au remplacement des deux VC-25A. Cette date ouvre également les discussions entre Boeing et l'Armée de l'Air américaine en vue de signer un contrat. En 2018, l'administration Trump officialise le contrat avec Boeing afin de remplacer les deux VC-25A, basés sur le Boeing 747-200, par deux VC-25B, basés sur le Boeing 747-800.

Celui-ci sera beaucoup moins coûteux à exploiter, plus efficace et mieux adaptés aux technologies actuelles que les deux appareils actuels,; opérationnels depuis 1990. A titre d'exemple, il est apparu lors des attentats du 11 septembre 2001 que le Président Bush pouvait coordonner ses armées ou déclencher le feu nucléaire depuis Air Force One, mais qu'il ne possédait aucun moyen de s'adresser au peuple américain, l'avion ne possédant pas le matériel et les installations requises.

En mars 2020, le premier Boeing 747-800 était reçu à la base aérienne de Kelly Field (Texas) pour commencer les travaux d'adaptation réalisés par Boeing lui-même, l'appareil perçu étant un modèle civil de série.

Une accumulation de retards

L'Armée de l'air américaine est en train de finaliser un nouveau calendrier avec Boeing pour la livraison des deux VC-25B, car le premier des deux avions a déjà accumulé 17 mois de retard. L'USAF cherche à réduire ce délai mais aussi à éviter à tout prix qu'il n'augmente encore. En effet, l'été dernier, Boeing annonçait déjà 12 mois de retard cumulé, soit un accroissement de 5 mois en l'espace de 6 mois... L'Armée de l'air américaine prévoit un accord dans les deux prochains mois.

Boeing explique ce retard par la pandémie de COVID, la situation économique de l'entreprise, mais aussi par la banqueroute de GDC Technics, chargé de construire l'intérieur de la cabine des deux VC-25B.

air force one.jpg
L'US Air Force participe également au financement d'une adatation de l'apparil supersonique en développement par Boom Supersonic. © Boom Supersonic
air force one.jpg

Répondre à () :

Julie | 08/03/2022 23:19

Une subvention à Boeing qui ne se montre même pas reconnaissante.

Julie | 09/03/2022 16:37

Hanosset est un troll

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité