12
Défense
La Défense belge va remplacer ses hélicoptères
La Défense belge va remplacer ses hélicoptères
© Composante air

| Gaétan Powis 574 mots

La Défense belge va remplacer ses hélicoptères

La ministre de la Défense belge Ludivine Dedonder a récemment proposé une modification de la Vision stratégique 2016 et notamment le remplacement des derniers hélicoptères Agusta-109, mais aussi des NH-90 TTH pourtant beaucoup plus récents.

La Vision stratégique pour la Défense

La "Vision stratégique pour la Défense" est l’équivalent belge du « Livre blanc sur la défense française ». Elle a été initialement présentée en 2016 et développe une vision du futur de l’Armée belge pour la décennie 2030 tant en hommes qu’en équipements, mais aussi sur les évolutions doctrinales comme sur sa perception des menaces (document accessible en fin d'article). Cependant, six ans après sa parution, un comité d’experts a rendu un avis en vue d'actualiser ce plan en tenant compte des nouvelles menaces, amenant la Ministre Dedonder à proposer une révision officielle de la Vision stratégique 2016.

Les modifications concernent les quatre composantes de la Défense et devraient nécessiter un accroissement du budget de l'ordre de trois milliards d’euros, ce qui porterait les dépenses de la Défense belge à 1,54 % du PIB national à l'horizon 2030.

Un des pilliers de la Vision stratégique 2016 est la création d'une unité binationale à Melsbroek (Bruxelles) qui acceuillera la totalité des A400M belges (7) et luxembourgeois (1).
Un des pilliers de la Vision stratégique 2016 est la création d'une unité binationale à Melsbroek (Bruxelles) qui acceuillera la totalité des A400M belges (7) et luxembourgeois (1). © Composante air
Un des pilliers de la Vision stratégique 2016 est la création d'une unité binationale à Melsbroek (Bruxelles) qui acceuillera la totalité des A400M belges (7) et luxembourgeois (1).

Un remplacement des hélicoptères de la Composante air

Les 46 Agusta A-109 (versions de reconnaissance, de lutte anti-char ou d’évacuation médicale) ont été reçu au sein de la Composante air (nom officiel de l’Armée de l’air belge) entre 1992 et 1994. N’ayant subi aucune modernisation depuis près de 30 ans, ces derniers arrivent en fin de vie. La Composante air n’en compte d'ailleurs plus que 18 en fonction, dont un appareil dédié aux démonstrations et à la voltige.

L'évolution de la flotte d'hélicoptères concerne également les quatre NH-90 TTH (transport de troupe), des appareils très récents puisqu’ils ont été réceptionnés entre 2012 et 2014. Toutefois, il se sont révélés très cher à l’heure de vol : en juin 2020, le général Vansina (chef de la Composante air à cette époque) parlait d’un coût compris entre 10 et 15.000 euros par heure de vol… soit plus cher qu’une heure de vol sur un chasseur F-16 ! Faute d'amélioration, un plan a été mis en place afin de réduire de 40 % le volume d'heures de vols annuelles sur NH-90 TTH, soit désormais seulement 600 heures/an. Une situation non viable à moyen et long terme.

La Ministre propose donc l’achat de 14 hélicoptères légers pour remplacer les A-109 et de quatre hélicoptères lourds pour clôturer définitivement le coûteux dossier NH-90 TTH. L’achat d’hélicoptères lourds sera d’ailleurs une belle montée en puissance pour la Composante air mais aussi ses alliés puisque ce type d’appareil est rarement présent au sein des différentes armées de l’air européennes.

Un des NH-90 belges lors d'un hélitreuillage d'une carcasse de voiture inaccessible pendant les opérations de nettoyage après les inondations de cet été.
Un des NH-90 belges lors d'un hélitreuillage d'une carcasse de voiture inaccessible pendant les opérations de nettoyage après les inondations de cet été. © Le Soir
Un des NH-90 belges lors d'un hélitreuillage d'une carcasse de voiture inaccessible pendant les opérations de nettoyage après les inondations de cet été.

Un renforcement des NH-90 NFH

Les quatre NH-90 NFH de la Composante marine (nom officiel de la Marine belge) connaissent eux aussi des difficultés de maintenance mais offrent néanmoins pleine satisfaction sur le plan opérationnel, ils ne sont donc pas concernés par un remplacement ou par une réduction des heures de vol. La Ministre pense au contraire les utiliser seulement dans le cadre de missions d’appui aux unités navales (MAR) et de les renforcer par quatre hélicoptères légers afin de reprendre leur mission de sauvetage en mer (SAR). 

La Composante Marine est en pleine phase de modernisation car, en dehors de ce projet d'achat de nouveaux hélicoptères légers, le tout nouveau navire de recherche scientifique Belgica 2 est arrivé en décembre dernier en Belgique, suivi en 2024 par un nouveau chasseur de mine (City class, 6 unités commandées) puis ce sera au tour d'une nouvelle frégate anti-sous-marine en 2027 (ASWF, 2 unités commandées). Ces matériels modernes permettront la mise à la retraite des anciennes unités dont les premières arrivent en fin de vie, ainsi qu'une montée en puissance importante pour la Belgique.

Rendu des nouveaux chasseurs de mines belges accompagnés par ses propres drones de surfaces
Rendu des nouveaux chasseurs de mines belges accompagnés par ses propres drones de surfaces © Belgium Naval & Robotics
Rendu des nouveaux chasseurs de mines belges accompagnés par ses propres drones de surfaces

A109 NH90TTH NH90-TTH Belgique Composante Air HÉLICOPTÈRE LOURD


Répondre à () :

Ange | 26/01/2022 23:23

À mon avis, vu le budget qu'il vont engouffrer avec le F35, on va pouvoir leur vendre les alouettes 3 qu'on a ferraillé.....

Hannosset Étienne | 27/01/2022 14:54

Allons, allons, arrêtez de dire n’importe quoi. Vous savez très bien que la France n’accepterait jamais ! Elle a besoin d’alliés qui ont des CH47F pour pallier ses déficiences opérationnelles en opex.

Machin_10 | 27/01/2022 11:51

14 H160M et 4 Caracal ?

Hannosset Étienne | 27/01/2022 14:28

Pour faire de l’entraînement et transporter quelques politiques ou hauts gradés, les H160M sont trop gros et pour les opex, les caracals sont trop petits. Vu les besoins, je parie sur H145M et CH43F.

Hannosset Étienne | 27/01/2022 14:33

CH47F et pas 43 !

Bibi | 27/01/2022 12:01

Les hélicoptères lourd sont rarement présent dans les armées européennes ???? Non, il n’y a que la France qui n’en a pas: UK, Italie, Espagne, Pays Bas, Allemagne, Grèce, Portugal, Danemark…pas si rare

Hannosset Étienne | 27/01/2022 14:24

Vous parlez des affaires "Agusta et Dassault" ?

Hannosset Étienne | 27/01/2022 14:30

Commentaire précédent mal placé...

Hamid | 27/01/2022 13:41

Tous nos alliés et partenaires(je pouffe de rire) achètent américain et le coq voit passer le train dès commandes. Les belges, nos amis, nos frères, bla, bla.. dont on était prêt à accueilir la partie francophone lors de la grave crise avec les flamands, vont peut être acheter quelques hélico fabriqués en Europe. C'est le minimum. Et en plus, notre cher Emmanuel promet la couverture nucléaire de notre pays aux européens sans bourse déliée qui achètent ricains. Mais on rêve debout ! Ben non, Parly remet ça en les invitant sur le Charles de Gaulle. Foutage de gu...

Petrau | 27/01/2022 14:03

Les Agusta 109 avaient, en son temps, été "choisis" en conséquence du versement de pots de vin, ce qui avait donné lieu à un procès retentissant en Belgique. Le procédé est discutable, mais je ne condamne pas Agusta. Quand un acheteur, à un moment donné, est sensible à la corruption, le vendeur respecte l'"usage" ou il perd le marché. Je pense (j'espère) que les procédures se sont trouvées assainies depuis.

Hannosset Étienne | 27/01/2022 14:29

Vous parlez des affaires judiciaires Agusta et Dassault ?

Hannosset Étienne | 27/01/2022 14:37

C’est quoi encore cette instruction judiciaire menée en France contre Dassault pour corruption de responsables indiens lors de la vente de spitfire bis en 2016 ?

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité