1
Ukraine
L'Armée de l'Air déploie son système MAMBA en Roumanie
L'Armée de l'Air déploie son système MAMBA en Roumanie
© Ministère des Armées

| Gaétan Powis 312 mots

L'Armée de l'Air déploie son système MAMBA en Roumanie

L'État-Major des Armées a décidé de renforcer les capacités antiaériennes de l'OTAN sur son flanc Est en déployant le système MAMBA. Il permet de sécuriser l'espace aérien roumain mais aussi deux zones devenues très stratégiques depuis le début du conflit.

Dans le cadre du renforcement des capacités le long du flanc Est de l'OTAN, l’État-Major des Armées a décidé de déployer en Roumanie un Moyen de défense Anti-Missile Balistique et Aérobie (MAMBA). Grâce à une centaine de personnels de l'Armée de l'Air et de l'Espace, la batterie est opérationnelle depuis le 16 mai. Elle permet d'assurer la protection antiaérienne et antimissile de la zone grâce à ses missiles Aster 30 (Mach 4,5 en 3,5 secondes, portée de +100 km).

Le système est déployé à Capul Midia, sur la côte roumaine. Sa présence est double : 

  • Elle permet de sécuriser l'espace aérien à 360° de la Roumanie et de la base franco-belge
  • Elle assure aussi la protection du port très stratégique de Constanta, où affluent les diverses productions agricoles ukrainiennes depuis la fermeture du port d'Odessa.

Le système ne dépend pas du commandement français de la base en Roumanie mais du centre de contrôle opérationnel AIRCOM de l'OTAN. Il est donc directement intégré aux différentes couches de défense aériennes de l'OTAN qui comprend notamment les avions de guet et de commandement E-3A Sentry de l'OTAN, les patrouilles de chasseurs des différentes forces aériennes à l'Est, des autres systèmes antiaériens et antimissiles déployés un peu partout sur le flanc Est,... La batterie est bien évidemment interopérable avec ces différents moyens (comme par exemple, le tir d'un missile sur un avion repéré par un E-3 Sentry).

Le déploiement comprend aussi un radar multi-fonction Arabel. Il s'agit d'un radar (dans ce cas-ci, mobile) 3D à bande X. L'antenne est rotative et détecte sur 360° avec un azimut d'élévation de -5 à 90°. Il est capable de détecter plus de 100 appareils et missiles tout en transmettant simultanément les informations à 16 missiles lancés pour intercepter des cibles. Enfin, sa portée est de plus de 100 km et il est capable de fonctionner dans un environnement brouillé.


Répondre à () :

| 28/05/2022 21:38

Merci, monsieur Powis, pour cet article intéressant. Je suis néanmoins surpris que ce soit l’ancien système samp/t avec l’Aster 30 et le petit radar Arabel qui soit déployé et pas le système actuel (Aster 30 B1 NT et radar Ground Fire 300).

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité