0
Ukraine
Chars Challenger 2, obusiers AS-90 mais pas d'hélicoptère de combat Apache en Ukraine
Chars Challenger 2, obusiers AS-90 mais pas d'hélicoptère de combat Apache en Ukraine
© MoD UK

| Gaétan Powis 588 mots

Chars Challenger 2, obusiers AS-90 mais pas d'hélicoptère de combat Apache en Ukraine

Le gouvernement anglais a récemment annoncé d'importantes livraisons de matériels militaires à l'Ukraine et notamment la première livraison de chars de combat modernes aux forces armées ukrainiennes. Cependant, une rumeur de livraison d'hélicoptères de combat a été rapidement démentie par le ministère de la Défense du Royaume-Uni.

Pas d'Apache anglais en Ukraine

Le 14 janvier, les journaux anglais Daily Mirror et Daily Star ont publié un article annonçant la prochaine livraison d'hélicoptères de combat AH-64 Apache anglais à l'Ukraine. Le nombre de quatre hélicoptères armés de missiles antichars modernes Hellfire était même avancé. Toutefois, le ministère de la Défense anglais a réfuté ses informations : le Royaume-Uni ne compte pas, à ce jour, livrer d'hélicoptère Apache à l'Ukraine. Cette "annonce de livraison" a d'ailleurs inondé les réseaux sociaux ; elle était apparue exactement au moment où le gouvernement anglais avait décidé de livrer des chars de combat et des obusiers automoteurs modernes à l'Ukraine. Celui-ci semblait alors prendre la première place en termes de matériels de combat de première ligne livrés ; char de combat moderne, lance-roquettes multiple modernes, etc. La possibilité d'une livraison d'Apache était donc, dans ce contexte, tout à fait plausible.

Le Challenger 2

Toujours le 14 janvier, mais cette fois-ci confirmé par un communiqué de presse du gouvernement, l'Ukraine recevra bien des chars de combat (MBT) Challenger 2 anglais. Le nombre n'est pas élevé car ce sont seulement 14 chars qui seront livrés, soit l'équivalent d'un escadron. De fait, ces chars ne changeront pas le cours de la guerre, ou du moins à un niveau stratégique. À un niveau tactique, dans la plaine ukrainienne, ces chars représentent un véritable avantage antichar : le Challenger 2 est développé à la fin de la guerre froide afin de remplacer les Challenger 1. L'Armée britannique (British Army) cherche alors un char lourdement blindé et disposant d'une puissance de feu suffisante pour arrêter les éventuelles hordes de blindés soviétiques dans les plaines allemandes. De fait, il dispose d'un canon puissant pour l'époque, d'un blindage épais mais d'une mobilité réduite suite à sa masse au combat : 75 tonnes avec les blindages supplémentaires.

A titre de comparaison, l'Allemagne développe à la même époque la version A4 de son char Leopard 2. Ce char est pensé dans une doctrine de contre-offensive ; il doit être bien armé, très mobile mais donc avec un blindage plus léger. Ainsi, le Leopard 2A4 dispose en 1995 d'une masse au combat de 62 tonnes. En revanche, les futurs Leopard 2A6 et versions suivantes disposent d'un nouveau canon plus moderne que celui du Challenger 2 mais avec un blindage amélioré mais avec une masse au combat de 63,9 tonnes (pour la dernière version, le Leopard 2A7V).

Char de combat Challenger 2 anglais.
Char de combat Challenger 2 anglais. © HM Armed Forces (Facebook)
Char de combat Challenger 2 anglais.
Char de combat Leopard 2 allemand.
Char de combat Leopard 2 allemand. © Bundeswehr
Char de combat Leopard 2 allemand.

AS-90

C'est la deuxième partie de l'annonce du gouvernement : 30 obusiers automoteurs d'artillerie AS-90 seront également transférés en Ukraine. Cet obusier automoteur rentre en service en 1992 et équipe actuellement trois régiments au sein des Royal Horse Artillery et Royal Artillery de l'Armée britannique (British Army). Il a notamment été développé afin de remplacer les obusiers automoteurs M109 de 155 mm et FV433 de 105 mm tout en gardant une capacité de survie et de mobilité élevées sur le champ de bataille. Il est équipé d'un système de rechargement automatique permettant ;

  • le tir de trois obus en seulement 10 secondes
  • le tir de 6 obus en trois minutes en conditions intense
  • le tir de 2 obus par minutes pendant 1 heure en conditions de tir soutenu

Son canon L31 (36 calibres) de 155 mm a une portée de 24,7 kilomètres (obus standards) qui peut être augmenté par l'utilisation d'obus autopropulsés. Il est blindé, sur chenille, le tout pour une masse de 45,7 tonnes. Contrairement au PzH 2000 allemand, il ne dispose pas d'une capacité d'impact simultané de plusieurs obus (Multiple Round Simultaneous Impact, MRSI).

Obusier automoteur AS-90 anglais.
Obusier automoteur AS-90 anglais. © MoD UK
Obusier automoteur AS-90 anglais.

Ukraine guerre en ukraine Royaume-Uni Char de combat Challenger 2 Artillerie AS-90

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité