0
Missiles
DSEI : vente de missile STARStreak de Thales © Thales

| George de Bonadona

DSEI : vente de missile STARStreak de Thales

En 24 heures, Thales a reçu commande de son système de missiles STARStreak pour deux pays du Sud-Est Asiatique. 

Présent au salon DSEI à Londres, l'équipementier a reçu commande pour les forces armées de Malaisie d'un système de défense aérienne intégré Forceshield et de missiles STARStreak. Ceux-ci permettront à la Malaisie de remplacer le système de missiles STARBurst en service depuis le milieu des années 90. Le contrat qui s'élève à 100 millions de Livres Sterling a été signé avec Global Komited, entité du groupe Weststar. "Je suis très heureux de voir un nouveau pays retenir le système ForceSHIELD. Cette solution de nouvelle génération, du capteur à l'effecteur permettra à la Malaisie de bénéficier de capacités à la pointe de la technologie." a déclaré Victori Chavez, PDG de Thales au Royaume-Uni.

Le lendemain, dans un nouveau communiqué, le PDG de Thales à Londres annonce: "Nous sommes très honorés de continuer à servir l'Armée royale thaïlandaise comme fournisseur clé de capacités avancées pour assurer la défense aérienne de la Thaïlande." en deux jours, deux contrats pour les missiles STARStreak! Signé avec le groupe DataGate, le contrat s'élèveà plusieurs millions de livres sterling. 

Avec une vitesse supérieure à Mach 3 et une grande agilité, le STARStreak est également très résistant aux systèmes de contre-mesures. Guidé par laser, il a été vendu aux deux pays avec un Lanceur Multiple Léger (LML)trépied de nouvelle génération. Ces commandes permettront aux deux pays de protéger leur espace aérien contre des avions de combats évoluant à basse altitude, des hélicoptères ou des drones. 

"Cette vente est une bonne nouvelle. Elle aidera a sécuriser des emplois hautement qualifiés en Irlande du Nord". a commenté le Premier Ministre britannique David Cameron. 

 

Thales Malaisie Thaïlande TECHNOLOGIE

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription